Pour celles et ceux qui aiment la cuisine épicée, voici une recette pleine de saveurs, d'inspiration Singapourienne, découverte sur l'excellent site "Du miel et du Sel", dont l'auteur, Marie-Claire, est Journaliste Culinaire et a écrit de nombreux livres de cuisine.

J'ai déjà fait ce plat 4 fois. A la maison on ne s'en lasse pas, alors je partage avec vous pour que vous ne passiez pas à coté ! ! 

Un poisson blanc, poché dans ce bouillon assez "court", qui servira aussi de sauce pour imbiber un lit de riz juste en dessous, prendra beaucoup de caractère et de gout.

Poisson en court bouillon Singapour

Pour 4 personnes :

  • 400 à 600 gr de filets de poisson à chair blanche (merlu, lingue ou cabillaud par exemple)
  • 8 petites échalotes (ou 4 grosses)
  • 3 gousses d'ail (mon ajout)
  • 5 tranches de gingembre frais, soit l'équivalent de 2 doigts
  • 1 à 2 piments rouges doux (piments longs d'Afrique du Nord par exemple : attention certains sont bien forts)
  • 1 petit piment "langue d'oiseau" séché (si vous aimez que ce soit bien piquant)
  • 8/10 noix de cajou
  • 1 cuil. à café pleine de curcuma
  • 2 tiges de citronnelle fendues dans la longueur
  • 1 cuil. à café de pâte de crevettes (si vous n'en trouvez pas, ajoutez 1 cuillerée supplémentaire de nuoc mam)
  • Le jus d'un citron vert
  • de 2 à 5 cuil. à café de nuoc mam (perso j'en ai mis 5 c. à café)
  • 1 beau brin de coriandre
  • 1 cuil. à café de sucre
  • huile neutre, poivre et un peu de sel si nécessaire (goutez !)
  • pour servir : coriandre fraiche et oignons/échalottes frits en pot

poisson court bouillon singapour

Coupez le poisson en portions individuelles, rincez-le, épongez-le dans un papier absorbant, salez-le, réservez.

A l'aide d'un robot (ou d'un mortier si vous êtes courageuse), réduisez en purée les échalotesailgingembre, piments frais et secnoix de cajoucurcuma et la pâte de crevettes.

Dans un wok ou une poèle, faites revenir à feu vif cette pâte d'épices dans 2 cuil. à soupe d'huile, jusqu'à ce qu'elle exhale une bonne odeur.

Mouillez ensuite avec 50 cl d'eau. Ajoutez le brin de coriandre, la citronnelle, le jus de citron vert, le nuoc mam, le sucre. Portez à ébullition et laisser bouilloter 10 mn doucement pour concentrer les saveurs (au bout des 10 mn j'ai ajouté 1 c. à café pleine de Sauceline pour lier légèrement le court-bouillon, mais vous pouvez aussi le laisser plus liquide...).

 

Poisson en court bouillon Singapour 1

Ajoutez le poisson dans le liquide et laissez cuire à la limite de l'ébullition sans jamais l'atteindre, pendant 5 à 8/10 min environ, selon l'épaisseur de vos filets de poisson.

Parallèlement vous aurez fait cuire du riz thaï ou à sushi que vous aurez réparti dans des bols.

Lorsque le poisson est cuit, posez-le sur le riz et arrosez du bouillon de cuisson qui est exquis (retirez d'abord les brins de citronnelle).

Servez parsemé de peluches de coriandre fraiche et d'échalottes frites en pot pour le contraste croustillant.

Poisson en court bouillon Singapour 3

 

NOTA : s'il vous reste du bouillon (je double les quantités pour en avoir en rab), versez le dans une petite bouteille en plastique et placez au congélateur. Pratique pour faire une base de soupe asiatique ou pour refaire ce plat une autre fois, car vous allez en refaire c'est sur ! ! ! ! !)

NOTA 2 : pour une version très express (mais moins bonne) vous pourrez remplacer une grande partie des ingrédients par de la pate de curry jaune (2 ou 3 c. à café, suivant votre gout pour le piquant). Restera à ajouter le citron vert, nuoc mam, sucre, noix de cajou et la coriandre fraiche pour servir...