JE REMONTE CE POST AU CAS OU VOUS VOUDRIEZ FAIRE CE SIROP, CAR C'EST LA PLEINE SAISON DES BAIES DE SUREAU..... (Pour ceux qui n'auraient pas suivi, dans le blog vous trouverez aussi la crème de sureau pour les kirs, la gelée de sureau,l'apéritif aux fleurs de sureau (pour les fleurs, il faudra attendre le printemps) et le sirop de fleurs de sureau (^-^)

Quand je découvre quelque chose qui me plait, j'aime bien explorer ses possibilités... en 2011 ce fut le SUREAU, une révélation !!  un gout délicieux, que ça soit avec les fleurs ou les baies.

images-2

Saviez vous que le sureau était utilisé pour ses vertus depuis l'antiquité ?? Il faisait partie des arbres "sacrés". Les Suédois et les Anglais le consomment beaucoup, sous forme de sirop allongé d'eau, d'apéritif et autres...

En plus d'être bon, j'ai découvert qu'il a aussi une vertu "anti grippe", donc quelques cuillères de ce sirop spécial, en cas de refroidissement, rhume ou de grippe permettent d'enrayer, soulager ou de guérir plus rapidement (il a un effet immunostimulant, sans doute à cause de ses anti-radicaux libres puissants).

Bref, vu les 2 derniers hivers glacés que nous avons eu, j'ai anticipé... et préparé ce sirop (attention, suivant les années, mi ou fin septembre est souvent la limite pour la récolte des baies).

Sirop sureau

Pour une bouteille de sirop 90/100 cl environ :

  • 1 saladier moyen rempli de baies de sureau bien noires (éliminez les vertes), à peser
  • moitié sucre blanc et moitié sucre complet (ou sucre blanc et sucre roux) = (autant que de liquide)
  • 1 baton de cannelle ou 1 gousse de cardamome
  • 1 demi gousse de vanille coupée en 2 dans la longueur 
  • du rhum brun (on met 25 cl pour un litre de jus de sureau, j'avais 50 cl de jus donc j'ai mis 12 cl de rhum) ou blanc pour avoir moins le gout du rhum

Egrenez les baies noires avec une fourchette et lavez les fruits rapidement à l'eau.

Mettre les baies dans une casserole et portez à ebullition. Les laisser crever pendant 4 ou 5 mn en les écrasant.

Laissez tièdir et passez le sureau à travers une passoire assez fine pour retenir les graines et extraire le jus (ou une gaze posée dans une passoire). N'hésitez pas à refiltrer une seconde fois pour bien éliminer d'éventuelles petites graines.

Pesez le jus récolté et ajoutez le même poids des 2 sucres.

Reversez dans la casserole avec la cannelle et la vanille et à ébullition, comptez 30 mn de cuisson à petits bouillons, sans couvrir, en remuant de temps en temps.

Laissez refroidir, écumez et ajouter ensuite le rhum (1/4 de litre pour 1 litre de jus). N'omettez surtout pas l'alcool fort : ici le rhum va aider à la conservation....

Mettez en bouteilles, que vous fermerez hermétiquement.

Ce sirop se conserve facile 1 an au frigo (à température ambiante peut être moins ?? mais je n'ai pas essayé) et c'est bon ! !.... on en prendrait même sans être malade dis donc ;)

ATTENTION : ce sirop contenant de l'alcool, il n'est pas conseillé aux enfants en bas age.

images-2

Je vous rappelle la différence entre le BON et le MAUVAIS sureau :

IMPORTANT : il existe 2 sortes de sureaux, dont 1 est toxique, mais il faudrait être vraiment bêta pour se tromper :))

LE VRAI : petit arbre de 2 à 7 m avec un tronc en bois et des ombelles de baies noires qui pendent vers le sol. Ses branches sont creuses (on en fait des flutes) et on l'appelle aussi l'arbre des fées ^^

LE MAUVAIS : une plante/herbe appelé le sureau Yeble, d'1 mètre de haut ou un peu plus, qui fait des ombelles dressées vers le ciel et qui meurt l'hiver, donc la plante n'a pas de tronc en bois comme le vrai sureau.

 images-2

 

Source recette : Colette Delrez  que je remercie au passage et qui dit qu'elle en prend depuis qu'elle est enfant...